Lors de ma formation à l’Hypnose Humaniste, j’ai entendu parler de la possibilité de faire du coaching artistique par mon amie Solange. C’était la dernière semaine et nous venions de voir la technique pour nous connecter à l’inspiration, à la créativité.

J’ai, dans mon entourage quelques artistes brillants et j’ai tout de suite pensé à eux !
Il me semble que lorsque nous pratiquons un art, nous décidons d’explorer et de retranscrire à travers notre art une facette de notre personnalité. Souvent la plus fondamentale, celle que nous créons puis que nous façonnons, ou celle qui nous met le plus en valeur artistiquement.

Récemment, alors que je parlais avec Michèle, artiste dans bien des domaines ainsi que brillante thérapeute, je me suis dis que j’allais lui proposer un petit exercice.

Je m’étais déjà aperçu que le résultat peut être très différent d’une personne à l’autre lorsqu’on pratique l’Hypnose Humaniste. En fonction de leur niveau de conscience peut-être, de leur imagination surement. Bref, de toute leur matière créative ! Le voyage en Hypnose Humaniste promettait donc d’être passionnant avec une artiste comme elle.

Alors pour joindre l’utile à l’agréable, je lui proposais récemment de partir à la découverte de ses multiples facettes pour finalement arriver à son essence, son Core Gem. Le tout en traversant des mondes hautements symboliques puisque nous agissons dans la Conscience.

Mon but ? La faire partir d’un besoin de développement personnel, pour comprendre ou confirmer son identité profonde, et si possible ramener de la matière pour ses prochaines œuvres.

Suite à l’expérience, j’ai demandé à Michèle si elle voulait bien nous parler de son expérience et elle a accepté.

Franck : Bonjour Michèle, peux-tu te présenter à nos lecteurs s’il te plait ?

Michèle : Bonjour à tous ! Tout d’abord, merci Franck de m’accueillir sur ton blog. J’espère que le fait de partager mon expérience donnera envie à tes lecteurs d’essayer, ne serait ce que par curiosité, ou pour avancer, progresser sur leur chemin de vie ! Franchement, allez-y !

Michèle

Je m’appelle Michèle Beck. Architecte de métier, je me suis formée il y a quelques années en Ayurvéda, en France et en Inde. Cela fait plus de trois ans que j’ai ouvert un cabinet de consultations et de massage sur Montpellier. Je suis également une formation d’apprentie en typographie et en gravure, et une formation à l’école des cadres de France Haidong Gumdo pour devenir instructeur de Haidong Gumdo, l’art martial du sabre traditionnel coréen.

Franck : Nous nous connaissons depuis quelques années maintenant par le biais du Haidong Gumdo, et je connais bien tes activités de thérapeute, mais je ne connais pas très bien l’étendue de tes activités artistiques, peux-tu nous en parler un peu ?

Michèle : Oui effectivement, nous nous sommes connus à travers le Haidong Gumdo. Pour ce qui est du reste, et de la partie “artistique”, j’ai toujours eu une soif d’apprendre et de comprendre. Je me suis toujours intéressée à tout. J’étais assez peu loquace quand j’étais petite. Par conséquent, le dessin, l’écriture et la peinture ont été mes moyens d’expression pendant de nombreuses années. La photographie argentique et la vidéo analogique sont venues un peu plus tard à l’adolescence. Après des études en arts, j’ai fini par mettre tout cela de côté pendant pas mal d’années. En fait je n’y arrivais pas ou plus. Je m’étais comme coupée de tout ça. J’ai beaucoup travaillé en tant qu’architecte, avec passion, et voyagé aussi. J’ai énormément lu et écrit pendant cette période aussi.

Et là, ça fait un an que je recommence vraiment à dessiner et à peindre. C’est revenu un peu comme un cheveu sur la soupe, je dois dire ! Cela fait également un an que je suis apprentie en typographie et en gravure chez un éditeur qui travaille essentiellement avec des presses manuelles, à l’ancienne. Comme vous l’avez certainement déjà compris, j’aime beaucoup les livres, alors je me suis saisie de la chance de pouvoir en concevoir et en faire de A à Z. J’ai aussi eu la chance de publier un de mes poèmes l’année dernière, et l’occasion de le lire en public plusieurs fois, notamment au festival de la poésie à Sète. Une très belle expérience ! Pour ce qui est de la peinture et du dessin, j’ai cinq expositions prévues cette année. Un site web est en cours. Donc ça commence à se déployer et à prendre de l’envergure, et j’en suis très heureuse.

Franck : Quel est l’impact de la créativité sur ta personne ?

Michèle : En fait, la créativité est un processus qui me permet de me relier à l’instant présent, à l’écoute de moi-même, et des autres, et de ce que je choisis de transmettre, de partager. C’est la manifestation de mon intention et de ma vision des choses, ma carte du monde. Je le vois comme une expérience très riche en vie, en partage et en humanité. Par extension, je le vois aussi comme un processus de guérison puisqu’il est relié à la vie et à toutes ses expressions, toutes ses facettes. A chaque fois, c’est une histoire qui se raconte, et nous sommes pétris d’histoire(s) et de symboles.

Franck : Oui l’art a un réel pouvoir de révélation de Soi et donc de guérison. Au début on y vient parce que nous souhaitons exprimer quelque chose, une part de notre personnalité, puis l’art nous révèle à nous-même, dévoilant le message véritable. Un petit mot quand même sur l’aspect thérapeutique ?

Michèle : Tout cela a commencé alors que je cherchais des solutions pour améliorer mon quotidien et me reconnecter. J’ai commencé par une formation en PNL humaniste qui a été enrichissante sur bien des points. Puis, c’est assez naturellement que je me suis tournée vers des thérapies holistiques. En fait, je me suis rendue compte que je souhaitais apprendre un système de santé et de bien-être qui comprenait la vie comme un processus entendu et compris dans sa globalité, que je pouvais moi même transmettre à mon tour. La dimension pédagogique était essentielle. Ainsi l’accompagnement et la responsabilité personnelle dans le processus de prévention et de guérison prenaient tout leur sens. Mon souhait a été exaucé quand j’ai rencontré l’Ayurvéda. Maintenant, je propose des consultations et des thérapies corporelles propres à l’Ayurvéda, mais je propose également des séminaires, des cours de cuisine, et je rédige un blog d’échanges et de partage sur l’Ayurvéda et la cuisine Ayurvédique. Je considère que l’alimentation est l’un des piliers pour vivre en bonne santé en accord avec soi même, son environnement et ses besoins. La dimension du plaisir à manger et à cuisiner est également très importante. C’est ce que je cherche à mettre en avant à travers l’exploration des saveurs, des couleurs, des senteurs, des sons, des textures… En bref, des sensations reliées à la perception, à la mémoire et à la soif de découverte. Il s’agit vraiment d’un art de vivre. D’ailleurs, j’ai également quelques expériences dans la restauration.

 

Franck : Ok. Maintenant si tu le veux bien, passons à l’Hypnose Humaniste. Il y a longtemps que je t’en parle et du coup, tu m’avais fait part de ton envie d’essayer. et j’ai pensé à la technique qui pourrait convenir et t’ai proposé de faire une séance par téléphone ! je dois t’avouer que c’était une première pour moi.

Dans quel état d’esprit étais tu avant de commencer ?

Michèle : C’était une première pour moi aussi, par téléphone en plus ! J’étais hyper contente, parce que c’était complètement improvisé, et qu’en plus ça tombait vraiment bien. Un bel effet de synchronicité ! J’avais hâte de commencer. J’étais curieuse de découvrir le processus, et de ce que j’allais y trouver. Je l’ai vraiment vécu comme une exploration.

Franck : Oui ça c’est senti ! Du coup on ne s’attardera pas forcément sur tout ce que tu as rencontré, c’est personnel. Mais peux-tu nous en dire plus sur les ressentis tout au long, et sur ce que tu sens que ça t’a apporté avec quelques jours de recul ?

Michèle : Oui c’est vrai que c’est assez personnel. Merci d’ailleurs pour la finesse et la justesse de ton accompagnement. J’encourage vraiment tout un chacun à faire cette exploration, ce voyage.

Exploration, Voyage, ces mots sont tout à fait appropriés 🙂 !

Hypnos © Michèle Beck

Il y a quelques moments où j’ai bien senti qu’il fallait que j’aille plus loin, et tu m’y encourageais. Dans cette démarche, ce que j’apprécie particulièrement, c’est d’aller vers ce qu’il y a de plus positif. C’est très stimulant pour quelqu’un comme moi qui utilise son imagination, sa sensibilité, sa perception et ses cinq sens, comme ressources principales pour chercher, modeler, créer.

Je suis convaincue que le blocage que j’ai eu en terme de créativité pendant toutes ces années est dû à un manque de respect vis-à-vis de cette sensibilité, un manque d’attention et de bienveillance vis-à-vis de cette part de moi même que je me suis mise à juger, à rejeter pour des raisons à priori vitales à l’époque (donc merci !), mais qui ne sont plus justifiées aujourd’hui. Il est donc important de se mettre dans des dispositions qui vont favoriser l’acceptation et l’expression de cette part à sa juste place. Et je trouve que l’hypnose humaniste permet vraiment de faire ce travail en conscience.

De ce “voyage”, je suis revenue avec nombre d’éléments avec lesquels je peux écrire des histoires, rédiger des poèmes, peindre des tableaux, dessiner un storyboard pour faire une animation, une vidéo ou un film… D’ailleurs, après la séance, je me sentais vraiment très bien, pleinement moi-même, comme si tout devenait possible. J’ai peint et dessiné tout l’après midi et une bonne partie de la soirée sans m’interrompre ! C’est très rare que ça se passe avec cette intensité. Donc oui j’étais vraiment heureuse de me sentir aussi présente à ce que je faisais tout en me sentant aussi bien.

Et toi, qu’est ce que ça t’a fait ? Comment t’es tu senti après ?

Franck : J’étais vraiment bien. J’aime ce sentiment de travail bien fait, d’avoir servi à quelque chose. Et ce que j’apprécie par dessus tout avec l’Hypnose Humaniste, c’est d’accompagner des personnes naturellement connectées, conscientes. C’est impressionnant les voyages qu’on peut faire et je trouve vraiment génial de prendre part à tout ça. De pouvoir y participer, accompagner, et être présent dans ces moments importants et très chargés émotionnellement. J’étais vraiment content de cette séance et j’espère recommencer bientôt. En thérapie, on a parfois la bonne surprise de tomber sur une personne qui nous emmène très loin mais c’est plus rare. Ce sont les moments que je préfère 🙂

Michèle : Merci beaucoup en tout cas ! J’espère que nous aurons à nouveau l’occasion de refaire une séance bientôt.

Autre chose de très important, c’est que très souvent un artiste ou une personne qui est dans un processus de création cherche à acquérir une technique avant de chercher à s’exprimer, et ce, pour plein de raisons. Ces raisons peuvent devenir des entraves à la créativité, à la fluidité du processus. C’est également vérifiable pour le Haidong Gumdo. La technique est un moyen pour exprimer une intention et pas une fin en soi.

Et dans le cas présent, la technique se tient au service de la créativité, ce qui rend le processus beaucoup plus naturel, libre et plus fluide, et ça, ça fait vraiment beaucoup de bien.

Là, j’avais quelque chose à dire. Tout ce que je ressentais trouvait à s’exprimer naturellement. Tout était relié. Ca me dépassait complètement, je dois dire, et ça me faisait du bien de ne plus chercher à comprendre, et de vivre cette expérience de la manière la plus simple possible.

La technique est venue après, et c’est une intuition qui m’a conduite à en choisir une. Le plus drôle dans cette affaire, c’est que c’est une technique que je ne maitrise pas, que je ne connais que de nom. Mais je sais au plus profond de moi, que c’est cette technique là qu’il me faut utiliser. Donc il me faut l’apprendre, et sur cette voie là, beaucoup de personnes m’ont aidé.

J’ai eu nombre de nouvelles pistes à explorer. J’ai également été agréablement surprise de la disponibilité de toutes ces personnes. En fait, il suffisait de demander.

Plus c’était précis, plus ça marchait. C’est comme si la vie devenait d’un coup plus facile, qu’elle conspirait à la réalisation, la manifestation de ce que j’avais contacté au plus profond de moi de manière consciente, et c’est là toute la force et l’efficacité de ce travail que nous avons fait ensemble. Je tiens à te remercier encore une fois de m’avoir accompagnée et guidée à cette occasion.

Franck : Eh oui, tout l’univers conspire à notre bonheur ! Cela devient encore plus vrai lorsqu’on est connecté à notre Soi Idéal. Ok pour la partie artistique. Pour conclure, peux tu nous dire si cette expérience a eu un impact dans d’autres domaines de ta vie ? As-tu vu des changements ?

Michèle : De tout cela il en résulte de la matière vivante, en mouvement constant. D’ailleurs, je sens que ça continue à travailler alors que je suis en train d’écrire cet article quelques jours plus tard.

Oui j’ai effectivement ressenti quelques changements dans d’autres domaines de ma vie. Tout est lié. J’ai ressenti comme une clarification, une unification qui m’a à la fois rassurée et affermie dans mes intentions et mes objectifs. Ca m’a donné du coeur à l’ouvrage et l’envie de mener tous les projets qui sont en cours à bien, et bien plus encore !

Iguane © Michèle Beck

En fait, Je me rends compte que tout ce que j’ai pu réaliser à un moment donné dans ma vie, toutes les rencontres que j’ai pu faire, tout ça finit par trouver sa place pour se connecter à un ensemble toujours plus cohérent. Je vois vraiment la pluridisciplinarité, la diversification des activités comme une richesse pour le présent, et un potentiel pour l’avenir. C’est ce que je souhaite mettre en avant.

L’architecture m’a donné le goût de concevoir et de mener un projet en équipe avec différents corps de métier, et je souhaite connecter cet aspect à tout ce que je fais pour le cultiver, le transmettre pour le partager, favoriser les échanges et la diffusion de ce que nous pouvons faire tous ensemble avec nos savoir-être et savoir-faire respectifs.

Physiquement, je peux aussi dire que ça m’a redressée. Je me sens plus confiante. Et je sens aussi plus de bonté et de bienveillance, ce qui peut paraître paradoxal parce que je me sens à la fois plus ferme, déterminée et à la fois plus de calme et de douceur. Mais finalement, tout ça cohabite très bien ensemble.

Pour la part créative, j’ai ressenti un agrandissement et un renforcement de ce canal, et une source d’inspiration plus généreuse et plus vaste.

Franck : C’est le fameux Canal Laqué. Génial ! C’était déjà latent chez toi et c’est en cela que c’est important. Tu avais déjà une idée de ta mission de vie et de ton essence, mais le fait de te retrouver face à tout cela, de le vivre, c’est comme si ça validait tous les choix, toutes les épreuves, et que ca les insérait dans un plan plus grand. Comme si tout se mettait à sa place. C’est marrant car certaines sensations que tu décris ressemblent beaucoup à ce que j’ai ressenti après avoir fait le “cycle” de la TSA (Enfant Intérieur, Féminin/Masculin Intérieur). C’est comme si tu avais réussi à concilier deux parties à priori paradoxales en toi. Le Masculin et le Féminin Sacré. C’est formidable 🙂

Michèle : Oui c’est vraiment la sensation que j’ai, et ca fait vraiment beaucoup de bien. C’est un peu comme quand on rentre à la maison après un long voyage ! Merci encore pour ton accompagnement. Cela va bientôt faire un mois que tu proposes des consultations en cabinet pour enfants, adolescents, adultes et couples à Milly-la-Forêt. Tu proposes également des consultations à domicile. Et nous venons de vérifier que par téléphone ça fonctionne très bien aussi ! Que demander de plus ?

Je t’en félicite et te souhaite beaucoup de joie à exercer ta nouvelle profession avec coeur et brio, à continuer à faire de belles rencontres et découvertes, et à nourrir plein de nouveaux projets tous plus intéressants les uns que les autres !

Franck : Merci Michèle, je te souhaite la même chose et et il me semble que nous continuerons à travailler ensemble sur bien des projets et dans bien des domaines ! J’ai hâte de découvrir tes prochains travaux. A bientôt en tout cas pour de nouvelles aventures 🙂

Michele : Merci pour tout ça ! Et oui à bientôt pour l’exploration de tous ces mondes à découvrir 🙂 !

 

 


Laisser un commentaire