Je lisais l’autre jour un poste de Sabine Pontecaille (Coach & Facilitatrice en Codéveloppement & Intelligence Collective💡) sur LinkedIn : écouter vraiment, sans vouloir pour l’autre, sans conseiller et projeter ses solutions. Un sujet qui est on ne peut plus d’actualité !

Il me semble qu’aujourd’hui plus que jamais, en ces temps où tous le monde se dit thérapeute mais où personne n’écoute vraiment, que l’écoute réel est ce qu’il y a de plus important dans la relation. Car il ne s’agit pas d’une relation d’aide, mais au mieux d’un accompagnement.

Avez-vous un seul ami, un seul proche, qui vous écoute réellement ? Sans donner de conseil, sans projeter, sans vous faire de leçon de moral ou vous donner des solutions toutes faites ?

Finalement je vois beaucoup de sachants, mais assez peu de thérapeutes. Il me semble que la thérapie est un métier, pas seulement une vocation.

Ce qui m’amène à un deuxième sujet : il me semble qu’il ne faut pas parler de n’importe quoi à « n’importe qui » : un proche sera forcément émotionnellement impliqué. Et cela ne facilite pas du tout la tâche !
Quand à se répandre sur les réseaux sociaux… eh bien, vous l’aurez cherchez 🙂 Je plaisante mais il y a là un réel danger et le pire n’est, et de loin, pas de recevoir quelques conseils…

Parler à un ami est une chose, voir un thérapeute en est une autre.
Parler à un ami de certains problèmes, c’est le mettre en position d’aidant ou de sauveur. Soyons donc attentifs et réapprenons à garder notre jardin secret/intime !

 Quoi de neuf pour 2020 ?

décembre 10, 2019

Quoi de neuf pour 2020 ?

 2018 sur les pas d’Ariane

janvier 2, 2018

2018 sur les pas d’Ariane

Franck Chevallereau

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :